/Frère Fabkhi
Frère Fabkhi 2017-12-14T10:29:45+00:00

Frère Fabkhi

Fabkhi - Instant Précieux

Ordonné moine bouddhiste dans la tradition zen en 2001 par mon maître le Vénérable Thích Nhất Hạnh, j’ai reçu le nom Thích Chân Pháp Khí 釋真法氣 (« Vraie Énergie du Dharma », ou encore « Vrai Instrument du Dharma »).  Ayant pratiqué une dizaine d’années au monastère du Village des Pruniers en Dordogne, j’ai pu à cette occasion recevoir la transmission de la lampe et devenir enseignant du Dharma en 2009. 

Suite à cela, ayant éprouvé le besoin de me retirer pour un temps de la vie communautaire, je me suis installé à l’automne 2010 dans les Cévennes où j’ai trouvé accueil dans un très beau lieu de nature, qui m’a permis de faire l’expérience d’une semi-retraite dans la contemplation et le silence. Parallèlement, depuis lors, des rencontres se sont proposées dans différentes régions à l’initiative de personnes et de sanghas pour y animer des temps de méditation et d’enseignement : le programme est accessible ici.

Par la suite, motivé par une démarche ayant évolué vers un appel autre, j’ai quitté le lieu en Cévennes à l’automne 2016 en vue de retrouver le goût et l’expérience d’une vie communautaire. C’est ainsi que je suis retourné quelques temps au Village des Pruniers où je choisis pour l’instant de passer les temps d’hiver et de retraite monastique de trois mois, tout en continuant le reste de l’année à me rendre disponible pour animer des retraites là où l’on me demande.

Comme le veut la tradition bouddhiste, le moine quitte la recherche de satisfaction personnelle au travers des biens du monde, et s’adonne à la vie errante et sans foyer, vivant de mendicité en s’appuyant sur la générosité apportée par la communauté laïque. Malgré tout, je me trouve aujourd’hui en recherche d’un lieu où me poser, un environnement qui puisse offrir les conditions me permettant de continuer cette approche de la contemplation et du silence, sans dépendre pour cela d’être chez quelqu’un. Mon intention est de pouvoir évoluer vers le partage d’une expérience communautaire à petite échelle, en vue de privilégier le respect à la nature, l’écoute et le partage de la présence ensemble. S’il vous semble possible, par quelque moyen, de m’apporter une assistance quelconque, j’en serais très heureux.

 

Bien fraternellement,

Frère Fabkhi.

Frère Fabkhy

A découvrir :